Route magnifique à vélo et massages

Etape 5 : Barcelonnette - La Bolline

Avant-dernière étape du séjour. Aujourd’hui nous sommes partis pour 110 km avec un total de 2162 mètres de dénivelé. C’est l’une des plus belles étapes que nous avons faites vu que nous traversons le Parc National du Mercantour. C’est l’un des dix parcs nationaux français. Il est entre autres connu pour ses loups puisque depuis 30 ans environ, les habitants ont redécouvert sa présence. Nous garderons donc l’œil ouvert.


Nous commençons en force notre journée avec 20,5 km de grimpette vers le col de la Cayolle qui débute dès le village. Cette bonne mise en jambe met notre déjeuner à rude épreuve aux petites heures du matin. Nous profitons malgré l’effort des paysages splendides qu’offre ce col. Avec son aménagement très rudimentaire, c’est le col le plus sauvage que nous avons traversé. C’est vraiment impressionnant de commencer dans les gorges avec une eau bleu au fond et de finir dans endroit presque lunaire à 2326 m.


Nous avons à peine le temps de nous reprendre dans la descente que nous devons attaquer le col de Valberg, C’est au sommet que nous décidons de prendre notre repas de midi. Nous avons une vue panoramique à couper le souffle sur le Mercantour. Nous avons aussi la chance de rencontrer un groupe de motards qui désirent se débarrasser de leur pâté. Nous avons donc droit à un repas encore plus copieux.

Nous enchainons ensuite avec une petites butte de 7 km et d’environ 300 mètres de dénivelé. Avec les différentes montées que nous avons déjà faites, cela nous semble vraiment facile. Nous terminons la dernière difficulté de la journée avec la moitié du col de Saint-Martin. Ce qui est intéressant avec ce col, c’est la pente constante de 6,2% qui permet un effort sans à-coup. Ce col nous rappelle la route du Sart-Tilman à Ougrée.


C’est au milieu de la montagne que nous arrivons dans le petit village de notre hôtel. Nous sommes chaleureusement accueillis avec une bière et enchaînons vite avec la piscine municipale suivi du massage dans le jardin. Bref que du bonheur d'après sport.


Aujourd’hui Hippo accepte de nous partager quelques impressions de la journée.

Nous quittons Barcelonnette en direction de Valdeblore et bien que les étapes les plus difficiles soient derrière nous, les 3 cols de la journée ne nous laissent pas indifférents. Au début de la Cayolle les jambes sont bonnes et on se retrouve dans un groupe de 4 juste derrière les 3 échappés. Je pousse un peu et vais chercher la 4ème place au sommet mais j’y ai laissé beaucoup d’énergie. Cela se ressent dans le Valberg. Dans la Couillole on se relaie bien avec Bastien P et son dernier relais me permet d’aller rechercher Bastien W. qui était en seconde position pour le dernier col de la journée. Je devrais plutôt dire dernier col « à points » de la journée car le village de Valdeblore est situé à la moitié du col de St-Martin et il nous reste près de 500m de d+ à avaler avant de pouvoir descendre du vélo.

Une belle étape qui nous a vus traverser des gorges et de petites routes taillées à même la roche, monter dans les alpages pour atteindre des sommets secs et désertiques à plus de 2300m. Les paysages commencent à changer, des parties de pétanque se déroulent sur toutes les places de village, et l’accent du sud fait son apparition. Pas de doutes, la Méditerranée est proche !

Retour aux articles